Vous êtes ici : et-demain-en-classe.org >Section profs > Fiches de leçons

Fiche 131 - J'aide l'enfant à dire avec ses mots ce qu'il connaît

Eveil de sens
Découverte
Variations
Synthèse
Différenciation

Remarques

Compétences

Matériel :

En aidant l'enfant à exprimer en phrases claires ce qu'il a appris est une manière de le rendre intellectuellement autonome : conscient de ses savoirs, conscient de ses lacunes, il pourra vraiment être acteur de son apprentissage

feuille de brouillon, feuille ordinaire ou traitement de texte

- prendre conscience de ses acquis

- s'exprimer en phrases simples et correctes

 Introduction

Dans cette fiche, je propose une démarche pour aider les enfants à rédiger eux-même des synthèses. J'ai choisi une matière qui est déjà abordée depuis la deuxième année primaire. L'important est que l'enfant s'exprime par lui-même, qu'il ne recopie pas systématiquement une synthèse que tu as déjà pensée pour lui. Respecte sa manière de s'exprimer, veille seulement à la clarté de l'expression et à la justesse de la matière.

Activité

1. (Pour l'élève) : Ci-dessous, je te propose un texte (tiré du JDE-septembre 2001) dont j'ai supprimé tous les homophones grammaticaux a/à - sont/son - ont/on. L'idéal est de préparer toi-même un texte à partir de l'actualité.

Complète le texte. Attention ce qui est important, c'est qu'à chaque mot à compléter, l'enfant prenne conscience de la manière dont il réfléchit pour choisir. Pour l'aider, sur une feuille de brouillon, encourage-le à noter ces réflexions.

 

2. Confrontation dirigée : Quelles sont les propositions de chacun et comment a-t-il raisonné pour choisir ?

Attention cette étape de confrontation est très importante. C'est elle, quand l'enfant peut vraiment s'exprimer, qui va permettre de créer des liens de respect intellectuel envers l'enseignant (celui qui sait mais qui n'en profite pas pour détenir le pouvoir) mais également envers les autres enfants (qui savent aussi, pas tout, peut-être imparfaitement, peut-être différemment). Pendant cette période de confrontation, l'enseignant, prenant le rôle de secrétaire

  • soit traduit au tableau, en phrases correctement formulées, le contenu de l'expression des enfants
  • soit note en vrac les idées des enfants sur une feuille de brouillon. Plus tard l'enseignant remettra cette feuille aux enfants afin qu'ils apprennent à rédiger une synthèse (voir comment rédiger une synthèse ?)
  • soit note en vrac au tableau les idées des enfants et les invite à rédiger leur synthèse dans le cours de la même activité
  • soit prend note de ce que chacun a retenu afin de différencier, lors de la prochaine leçon, les activités proposées aux enfants en fonction de leurs acquis ( en procédant ainsi, les quelques minutes de confrontation servent d'évaluation des acquis sans pénalisation)

3. Evaluation : Qu'avez-vous appris ? Que vous faudrait-il encore pour mieux connaître la matière ?

Cette étape, facultative et transposable à n'importe quelle activité proposée en classe, est riche à partir du moment où l'enseignant respecte vraiment les demandes des enfants.

Aspect pratique : pour ne pas oublier ce que chacun demande, noter dans un coin du tableau les activités (exercices, leçons, fiches...) demandées et ne les effacer que le jour où l'on propose effectivement l'activité qui avait été demandée. Cette méthode permet de ne pas oublier ce que les enfants demandent, mais aussi, permet aux enfants de se rendre compte que leurs besoins sont pris en compte. Ainsi, ils auront confiance en ces quelques minutes d'évaluation vécues en classe et seront plus motivés lors de l'activité proposée en fonction de leurs besoins réels.

- mise à jour le1 janvier 2005 -
- Toutes les pages de ce site sont reproductibles avec mention des références - Merci - Michèle Visart