Tu es ici > et-demain-en-classe.org > Section enfants > Apprendre... avec quoi ? > Farde de synthèse > Opérations

Les nombres chez les Romains

NB.16.12

Dans le cadre d'une pédagogie d'AutoSocioConstruction, Il est important d'aider les enfants à rédiger leurs propres synthèses  

A quoi ça sert ? - Comment écrire ? - Remarques - Compétences mises en oeuvre


1. A quoi ça sert ?

Les chiffres romains étaient un système de numération utilisé par les Romains de l'Antiquité pour écrire les nombres qu'ils devaient retenir après avoir compté leurs marchandises, compté le nombre d'esclaves, le montant à payer, compté le nombre de mois, le nombre d'années, .....Ils n'écrivaient donc que des nombres entiers (pas de nombres à virgule et pas de fractions de nombres)

exemple : XI = 11 (X = 10 et I = 1)

Dans notre système, qui est un système de position, le 1 placé dans la "colonne des dizaines" devient 10 alors que le 1 placé dans la "colonne des unités" reste 1. Nous pouvons aller plus loin puisque le 1 placé dans la "colonne des dixièmes" devient 0,1.....

2. Comment écrire les nombres en chiffres romains ?

Le système des chiffres romains n'est pas un système de numération de position comme notre système. Les Romains ne connaissaient pas le zéro et ils utilisaient sept lettres différentes qui avaient une valeur propre.

I = 1

V = 5

X = 10

L = 50

C = 100

D = 500

M = 1000

L'écriture des nombres en chiffres romains repose sur quatre principes :

Toute lettre placée à la droite d’une autre figurant une valeur supérieure implique une addition :

exemples : XI = 10 + 1 = 11 | VII = 5 + 1 + 1 = 7

Toute lettre d’unité placée immédiatement à la gauche d’une lettre plus forte qu’elle, implique une soustraction :

exemples : IX = 10 - 1 = 9 | IV = 5 - 1 = 4

Une même lettre écrite plusieurs fois implique une multiplication ou une addition.

exemples : XX = 10 + 10 = 2 x 10 = 20 | MMM = 1000 + 1000 + 1000 = 3 x 1000 = 3000

Il faut essayer d'utiliser le moins de signes possible mais de toute manière, la même lettre ne peut pas être employée quatre fois l'une à côté de l'autre (sauf M).

exemples : IIII s'écrit plutôt IV | VVVV pourrait représenter 20 dans l'absolu mais l'écriture XX est correct.

3.Remarque

Pour avoir une écriture efficace et reconnaître les chiffres que l'on ajoute ou que l'on retranche, il faut reconnaître les chiffres qui représentent des unités :

  • I est une unité pour V et X,
  • X est une unité pour L et C,
  • C est une unité pour D et M.

4. Compétence mise en oeuvre

Opérations : calcul expliqué : Ecrire correctement les égalités.

Clique ici pour accéder aux fichiers d'exercices
Pour en savoir plus sur les chiffres romains ....
- mise à jour le 18 septembre 2008 -
- Toutes les pages de ce site sont reproductibles avec mention des références - Merci - Michèle Visart